Trouver son équilibre de vie à la retraite

8 Mar, 2021
Plus de travail pour vous dire quand vous lever, plus de recherche d’emploi à effectuer, ça y est, le monde du travail est derrière vous ! Si cette nouvelle donne effraye certains, c’est un grand moment de soulagement pour d’autres. Pas de panique, c’est à chacun de recréer son quotidien à la retraite pour trouver un équilibre idéal dans sa vie de tous les jours. Cela passe par de nouveaux engagements personnels, de nouvelles sollicitations et pourquoi pas de nouvelles études ou un nouveau travail ! Le tout est de réfléchir en avance à vos valeurs et ce dont vous avez envie pour ensuite définir votre quotidien selon vos engagements et le temps que vous souhaitez y accorder. A vous de trouver votre nouvel équilibre de vie à la retraite.

Un nouvel équilibre de vie selon vos envies

Le temps du travail révolu, c’est maintenant à vous de choisir comment rythmer votre quotidien et trouver le nouvel équilibre qui vous convient ! Plus besoin de faire ses 35h hebdomadaires, de mettre son réveil pour arriver à l’heure au travail et ne pas pouvoir rentrer à l’heure souhaitée. C’est maintenant à vous de choisir comment remplir vos journées comme vous l’entendez ! Une première phase d’introspection est tout d’abord nécessaire à mettre en place pour connaître réellement ce qui vous plaît, et dont il a été question dans nos articles précédents.

Réfléchir à ses valeurs, à ce qui nous tient à cœur, au sens que nous voulons donner à nos actions, au temps que nous voulons y consacrer etc. est un prérequis important avant de se lancer dans l’organisation de son nouveau quotidien. Et c’est là que l’équilibre de vie rentre en compte : comment répartir mon temps entre mes obligations, mes nouveaux engagements, mon temps libre… Plus besoin d’avoir des journées rythmées avec 8h de travail, 8h de sommeil et 8h de temps pour soi/tâches quotidiennes. Votre nouvel équilibre peut être… déséquilibré !

Si une passion vous anime et que vous voulez vous y consacrer corps et âme, libre à vous. Si vous n’avez jamais été très matinal, et que vous pouvez enfin profiter d’un réveil plus tardif (ou d’une petite sieste dans l’après-midi), pas de problèmes ! Ne vous souciez plus du regard des autres et foncez sur les activités qui vous ont toujours fait rêver : un saut en parachute, se mettre à la peinture, au chant… ou même des activités plus communes… Il n’est jamais trop tard pour apprendre, et encore moins pour se faire plaisir !

La retraite est aussi le temps des sollicitations extérieures. En ayant plus de temps et moins de contraintes, vos proches auront tendance à plus facilement vous solliciter pour demander un coup de main, proposer une activité, venir garder les petits-enfants, aider pour une association… Là encore, c’est à vous de choisir ce que vous avez envie de faire et non pas d’accepter systématiquement du fait de votre nouveau statut disposant de temps « libéré ». Ce n’est pas parce que vous avez plus de temps qu’il faut se sentir obligé d’accepter toutes les propositions. Parfois, vous aurez autre chose à faire, d’autres priorités ou tout simplement pas envie. Dire non n’est pas toujours chose facile pour certains qui pourront peut-être en profiter pour l’apprendre. Et si vous avez du mal à le faire, le livre de Marie Haddou & Dawn Michelle Baude  “Savoir dire non”  peut être une source d’inspiration !

Etang paisible

Une autodiscipline à mettre en place

L’importance réelle dans ce nouvel équilibre de vie est de créer un nouveau rythme selon vos envies et vos valeurs. En ayant travaillé sur ce que vous souhaitez faire de votre retraite, il ne reste plus qu’à mettre ce nouveau calendrier personnel en place. En effet, le principal risque d’avoir autant de liberté est de tout remettre au lendemain et de ne plus rythmer ses journées. Dans un premier temps, vous pouvez perdre la notion du temps et être perdu sans les repères temporels que vous avez pu avoir pendant votre vie active. Pour dépasser ce cap, à vous de trouver votre nouveau scénario de vie et surtout, de le structurer selon de nouvelles modalités qui vous conviennent !

Garder un réveil à une heure fixe pour vous lever et avoir des rituels tout au long de votre semaine peut être une solution pour rythmer votre quotidien. Votre agenda peut également être votre guide pour bien noter ce que vous avez prévu : une balade, un match de tennis, une soirée à aider aux Banques Alimentaires, une réunion politique de votre quartier ou un restaurant avec des amis… N’hésitez pas non plus à faire des listes de choses à faire, à écrire les envies qui vous passent par la tête pour ensuite les mettre dans votre agenda et ainsi organiser au mieux votre vie. Il ne restera plus qu’à faire ce que vous avez prévu et ainsi éviter la procrastination (tout remettre au lendemain).

L’avantage de la retraite c’est également que rien n’est fixé. S’il faut bien entendu persévérer dans ses nouveaux engagements afin de réellement mesurer si cela vous plaît ou non, il est possible de changer. Il est tout d’abord possible de se tromper, de s’engager dans une activité ou une association qui finalement ne vous convient pas. Il est aussi possible de vouloir changer de rythme, réduire ses activités extérieures pour se concentrer sur sa famille, son couple ou son cercle d’amis.

Les gens autour de vous peuvent également nous faire changer de rythme, ainsi si un an après votre retraite un bon ami se retrouve à son tour à la retraite il est possible de changer ses habitudes pour le voir davantage ! Alors qu’un engagement dans un nouveau travail était plus contraignant (marché de l’emploi parfois compliqué, nécessité de gagner de l’argent…) et qu’il est parfois difficile de quitter son travail, la retraite permet de façonner son temps à sa guise pour avoir un équilibre qui vous ressemble.

L’équilibre de vie à la retraite est le facteur principal pour votre bien-être. Après une phase d’introspection pour vous connaître, connaître vos valeurs et vos besoins, vous serez en mesure de savoir ce que vous souhaitez faire de votre quotidien à la retraite. Il faudra par la suite mettre en place une nouvelle organisation qui, d’un côté, offre plus de liberté, et de l’autre, demande de la discipline pour la tenir et ne pas perdre la notion du temps. Enfin, vous pourrez adapter ce rythme selon vos nouvelles envies, vos nouveaux engagements ou encore un changement dans votre vie sociale.

Références bibliographiques :

Marie Haddou et Dawn Michelle Baude, 1997,  “Savoir dire non”, Edition Flammarion

Auteurs :

Aymeric de Trogoff

Aymeric de Trogoff

Co-fondateur de Jubiliz

Isabelle Donnio

Isabelle Donnio

Psychologue

À lire également :

Activité physique et couvre-feu

Activité physique et couvre-feu

Ce n’est pas toujours facile de se motiver à faire de l’activité physique. Et encore moins en ce moment, entre confinements et couvre-feu successifs. Pourtant, il est indispensable de rester actif et de se dépenser !

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-nous !