Retraite et bénévolat : le cercle vertueux ?

4 Mai, 2021

Aujourd’hui, 1 retraité sur 3 est bénévole dans une association. Bien qu’en légère baisse par rapport aux années précédentes, il s’agit de la catégorie de la population la plus représentée dans le bénévolat, particulièrement au sein des bureaux. Le bénévolat paraît presque comme une évidence lorsque l’on arrive à la retraite. D’autant plus que donner de son temps a bien des avantages positifs, sur les autres mais aussi sur soi ! Benevolt et Jubiliz font le point avec vous sur trois bienfaits du bénévolat à la retraite.

Le bénévolat pour se rendre utile

“Me sentir utile” est la première motivation des bénévoles interrogés par Recherches & Solidarités dans le cadre de leur dernière enquête (2019) sur la France Bénévole. 

Trouver sa place et donner du sens à ses actions est un besoin essentiel aujourd’hui pour chaque individu. C’est un besoin particulièrement important à la retraite en raison de la fracture sociale entraînée par ce changement radical de situation. En effet, passer d’un 35 heures par semaine pendant 40 ans à une inactivité soudaine peut s’avérer brutal sans préparation ! C’est pourquoi le bénévolat est très sollicité par les retraités pour retrouver ce sentiment d’utilité parfois perdu.

Les possibilités de se rendre utile sont nombreuses comme distribuer des colis d’aide alimentaire, tenir la pêche à la ligne à la fête de l’école, accompagner un jeune dans sa recherche d’emploi, assister une association dans ses tâches administratives, être guide dans un musée associatif… Bref, il y a vraiment du bénévolat pour tous les goûts !

Le bénévolat pour faire des rencontres

En tant qu’être humain, pour vivre épanoui, nous avons besoin des autres, nous avons besoin d’échanger, de discuter, de partager mais encore de rire. Bien souvent malheureusement, la retraite est source d’isolement, car on perd ses collègues, les enfants sont loin et le tissu relationnel s’effrite…

Il faut alors réussir à développer et entretenir de nouvelles relations pour s’épanouir dans son quotidien. Nous pensons que la retraite ne doit pas être un terreau fertile à la solitude, bien au contraire ! Il faut donc profiter du temps récupéré pour faire des rencontres avec d’autres personnes qui partagent les mêmes valeurs ou les mêmes passions.

C’est là où le bénévolat devient intéressant : il permet de faire ces rencontres. Et finalement, l’action d’une association devient un prétexte pour créer de la convivialité et passer de bons moments. Ce sont les associations qui le disent ! 

Le bénévolat pour transmettre ses passions

Après 65 ans de vie et 40 ans de carrière, les compétences sont multiples et les expériences vécues d’une grande richesse. Le bénévolat, c’est donc l’occasion de partager tout ça avec les autres et pourquoi pas de créer de nouvelles vocations.

Bien souvent, on pense que nos compétences ne serviront à personne. C’est faux. Il y a forcément une association quelque part dans sa ville qui en aurait bien besoin. Benevolt*, nous partage une anecdote de Marie, bénévole documentaliste au Grenier de l’Aviation, la vitrine du patrimoine aéronautique nantais.

“Au début, je me suis dit documentaliste, personne ne va demander ça… Et si en fait, parce que les associations cumulent une masse de documentation. Un moment donné ils disent ‘’Qu’est ce qu’on fait de tout ça ? On le jette ? On le brûle ? Ou on demande à quelqu’un de s’en occuper ?’’ Et là, j’ai vu l’annonce du Grenier de l’Aviation, je les ai contactés ».

On vient pour se rendre utile et partager ses compétences, mais on vient aussi pour apprendre et découvrir. Benevolt nous confie, que Marie, étrangère au monde de l’aviation, s’est vite passionnée de mécanique aéronautique au fil du temps.

Vous l’avez compris, quelles que soient vos motivations pour faire du bénévolat, elles sont toutes légitimes ! Cherchez à vous faire plaisir en fonction de vos envies et de vos besoins. Et si vous êtes convaincus par le bénévolat, il ne vous reste plus qu’à trouver une mission qui vous ressemble sur Benevolt. 

Références bibliographiques :

“Marie : bénévole documentaliste au grenier de l’aviation”, Benevolt, 2019, Interview complète de Benevolt et Marie disponible sur Benevolt.

“La France Bénévole : Évolutions et Perspectives”, Recherches & Solidarités, Cécile Bazin et Jacques Malet Mai 2019, disponible ici

* Benevolt est un site web qui facilite la rencontre entre les bénévoles et les associations. Si le bénévolat vous intéresse, vous trouverez tout un tas de missions sur lesquelles vous pourrez vous porter volontaire. Si vous avez envie de vous rendre utile, de faire des rencontres ou de partager votre passion, rendez-vous sur www.benevolt.fr pour trouver votre bénévolat.

Auteurs :

Thomas Jolivet

Thomas Jolivet

Chargé de communication (Benevolt)

Aymeric de Trogoff

Aymeric de Trogoff

Co-fondateur de Jubiliz

À lire également :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-nous !