pixel

Attirant les étirements ?

21 Avr, 2021

Après ce jeu de mots franchement pas top, parlons-en des étirements ! Si l’on encourage souvent à l’étirement avant et/ou après une pratique sportive, l’étirement régulier (3 fois par semaine minimum) et pendant une courte période a de nombreux bienfaits. Jubiliz vous en dit plus et vous apporte quelques conseils.

Quels intérêts des étirements ?

Tout d’abord faisons un point pas très agréable sur l’impact du vieillissement sur notre corps. Baisse du flux sanguin, de la masse osseuse, des capacités rénales et pulmonaires, perte d’élasticité des ligaments et atrophie musculaire… Pas de panique non plus, tout ne baisse pas d’un coup ! En réalité, c’est une diminution graduelle à partir de 30 ans. Petite chose à prendre en compte pour vous Mesdames, la baisse d’hormones due à la ménopause implique une fonte de la masse musculaire. Alors maintenant que tout ça est dit, comment fait-on pas lutter contre le raidissement du corps ?

La mise en place de protocoles d’étirements réguliers amène de nombreux bénéfices et le plus notable (ainsi que le plus évident) est la lutte contre le raidissement des membres. Les gens qui se “strechent” (s’étirent), ne se raidissent pas. Comme l’explique M. Canal “il est largement démontré que les exercices d’assouplissements sont efficaces pour augmenter l’amplitude articulaire tout au long de la vie et jusqu’à un âge avancé (jusqu’à 97 ans)”. Avec l’âge, la raideur et les défauts d’équilibre sont plus fréquents à cause de la baisse de la teneur en eau des tendons, ligaments et cartilages ainsi qu’un renouvellement moins efficace du collagène. 

Revenons aux bienfaits de ces étirements réguliers. C’est notre état général que l’on améliore avec ces étirements. Au quotidien, ces exercices favorisent un meilleur équilibre, une meilleure posture et un gain d’autonomie. Nous créons alors un cercle vertueux, une meilleure mobilité amenant une réduction du stress et une amélioration de l’humeur. Qui pensait que s’étirer était bon pour le moral ?

Tigre s'étirant

Quelques conseils pour s’étirer correctement

Pour commencer, décrivons les conditions idoines pour s’étirer efficacement. La fréquence minimale est de trois fois par semaine, avec des étirements d’une dizaine de minutes maximum. Rien d’insurmontable, cependant il faut réussir à s’y mettre et à s’y tenir. Afin de garder le cap, le plus simple est de créer un rituel. Avant de prendre une douche le matin ou lors de la pause déjeuner, s’étirer peut se faire dans un espace restreint, pendant quelques minutes et surtout sans transpiration ! Pas facile de commencer mais les bienfaits arrivent rapidement, facilitant la répétition sur le plus long terme.

Quels étirements faire ? La Facilitation Neuromusculaire Proprioceptive (PNF en anglais) a été inventé dans les années 1940. La technique la plus simple à utiliser en étant seul est celle du “contracté-relâché”. Tendez-votre muscle pendant quelques secondes puis relâchez-les, rien de bien compliqué ! De nombreux autres exercices de yoga, gymnastique douce ou de Taï-Chi auront un impact similaire. Vous pouvez contacter un coach sportif ou un kinésithérapeute si vous souhaitez obtenir des petites séances personnalisées.

Notre corps se raidit petit à petit depuis nos 30 ans, et c’est tout à fait normal ! Cependant, il est possible d’améliorer notre amplitude articulaire grâce à des petits exercices réguliers et peu chronophages. Alors, on s’y met ?

Auteur :

Aymeric de Trogoff

Aymeric de Trogoff

Co-fondateur de Jubiliz

À lire également :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-nous !