Produits de saison – Avril 2021

1 Avr, 2021

Chaque aliment a sa saison et cuisiner des aliments de saison c’est profiter de nombreux bénéfices ! Si les produits peuvent varier selon votre région, notre infographie vous permettra de voir une large gamme de produits consommables ce mois-ci. Les bénéfices sont multiples avec des aliments plus frais, plus écologiques, avec des qualités nutritionnelles et gustatives plus importantes ! Et cette saisonnalité des produits est vraie pour de nombreux aliments : périodes de récoltes pour les fruits et légumes cultivés en pleine terre, saisonnalité selon les périodes de reproduction pour viandes et poissons, périodes de lactation puis durée d’affinage pour les fromages… Tous les paramètres sont à prendre en compte pour manger plus localement, écologiquement et de manière économique ! Envie de faire un écart aux produits de saisons ? Pensez aux fruits et légumes secs disponibles toute l’année ou aux surgelés qui gardent de bonnes qualités nutritionnelles !

Infographie – Produits de Saison – Avril 2021

Les coups de cœur Jubiliz pour le mois de avril 2021

Légumes

Le champignon de Paris, du nom latin Agaricus bisporus, est le champignon le plus cultivé au monde. Le champignon de Paris est également nommé champignon de couche. Plutôt rare à l’état sauvage, il se trouve cependant en début d’été puis en automne dans des champs et se confond facilement avec le rosé des prés, beaucoup plus répandu.

Historiquement, nous ignorons les origines exactes du champignon de Paris (Chine ? Égypte ?). Dans la littérature, nous retrouvons trace de culture de ce champignon en France à partir de 1670 lorsque le jardinier de Louis XIV, La Quintinie, démarre sa culture sur couche en plein air. Par la suite, le maraîcher Chambry démarre la culture des champignons dans des carrières pour lutter contre les aléas climatiques. Petit à petit, la culture du champignon de Paris va s’améliorer et se répandre partout en France et dans le monde.

Il représente aujourd’hui autour de 40% de la production totale des champignons mondiale et les principaux cultivateurs sont américains, chinois et néerlandais. La France produit quant à elle 140 000T de champignons de Paris chaque année dont 70% proviennent de Saumur. Si vous passez en Anjou, n’hésitez pas à visiter le musée du champignon pour en apprendre plus sur sa culture.

Les champignons de Paris se consomment crus ou cuits (attention à ne pas trop le cuire tout de même !). Il est très peu calorifique mais est riche en protéines, fibres et calcium. Parfait en accompagnement ou dans les plats en sauce, il peut vite devenir l’ami de votre cuisine et de votre porte-monnaie !

Idée de recette de poêlée de champignons et d’oignons.

Protéines Animales

Le petit de la chèvre ou chevreau désigne un ruminant herbivore de la famille des caprins. L’élevage de chèvres se pratique pour le lait, la viande mais également le poil ou le cuir. Les chaleurs de la chèvre commencent en fin d’été, 60 jours environ après le solstice d’été. Après une gestation de 5 mois, la chèvre met bas à un ou plusieurs chevreaux qui seront sevrés après deux mois pour atteindre les 15kg.

Seuls les chevreaux mâles sont abattus pour leur viande, les femelles étant réservées à la production de lait. Un chevreau doit avoir moins de 3 mois pour se vendre sous l’appellation chevreau. Au-delà de trois mois, on parle de cabri, dont la viande est plus ferme avec un goût plus prononcé. Il existe une dizaine de races de chèvres, et donc de chevreaux en France. Les plus représentées, avec 55% des cheptels sont la Saanen et la race Alpine. La production totale de chevreaux représentaient 570 000 têtes en 2019, majoritairement répartis entre les régions Nouvelle-Aquitaine, Pays de La Loire et Auvergne-Rhône-Alpes.

D’un point de vue nutritionnel, le chevreau se différencie de l’agneau par sa teneur en graisse de 3%, soit trois fois moins que son cousin ovin. On retrouve 27g de protéine pour 100g de viande et une teneur importante en calcium, zinc et fer. Le chevreau se cuit à point mais avec des cuissons assez rapides ! Il peut être cuisiné en plat en sauce ou simplement rôti au four.

Idée de recette de chevreau au miel et au romarin

Fruits

La rhubarbe des jardins (Rheum rhabarbarum) est une plante vivace convoitée pour ses pétioles (ou bâtons) consommable. La rhubarbe se compose d’un système racinaire présent toute l’année ainsi que d’une partie aérienne qui sort de terre après l’hiver. Si les feuilles vertes ne se consomment pas, les bâtons de rhubarbe, rouges, entrent dans la composition de nombreuses recettes.

De nombreuses espèces de rhubarbes apparaissent dans la littérature depuis l’Antiquité. Elles font cependant plutôt offices de plantes médicinales ou d’ornement jusqu’au XVIIe siècle. C’est à partir de cette période que les européens cultivent et consomment la rhubarbe comme une plante potagère.

La rhubarbe se récolte à partir d’avril et jusqu’à juin. Il est préférable de ne pas récolter plus de deux tiers des pétioles pour garder une production importante les années suivantes. Un pied de rhubarbe produit efficacement entre cinq et dix ans mais des plants de plus de 100 ans existent et continuent à produire.

La teneur en fibre de la rhubarbe en fait son atout nutritionnel principal pour favoriser le transit. Elle contient également des antioxydants et de la vitamine C. Notons tout de même qu’il faut éviter la rhubarbe si l’on est atteint de calculs urinaires, à cause de la teneur en acide oxalique.

Idée de recette de compote de rhubarbe.

Produits de la Mer

De la famille des soléidés, la sole commune (Solea solea) est un poisson marin plat au corps ovoïde. D’une longueur d’environ 30cm en moyenne, la sole arbore une couleur marron-gris avec des tâches plus sombres sur sa partie supérieure. Sa couleur peut s’adapter à la couleur du sol sur lequel elle se pose. Sa face aveugle (les deux yeux se situent sur l’autre face) est quant à elle blanche.

Les soles communes se trouvent dans toute la partie Est de l’Atlantique, entre la Norvège et le Sénégal, ainsi qu’en mer Méditerranée. Lorsque l’eau se réchauffe au printemps, les soles se rapprochent des côtes et on les retrouve à une profondeur allant de 0 à 200m. Elles vivent sur des sols sableux ou vaseux et reprennent le large lorsque les températures chutent en automne. Les pêches annuelles s’élèvent autour de 34 000T (2011) pour une maille minimum de 24cm en France. Une sole devient féconde entre 3 et 4 ans et pond entre 130 000 œufs/an pour les plus jeunes, jusqu’à 1,5 millions d’œufs/an pour les plus âgées.

La sole est très prisée pour sa chair fine, ferme et sans arêtes. Considérée comme un poisson maigre (seulement 2% de matière grasse), la sole apporte de la protéine, des acides gras bénéfiques pour la santé, des vitamines et des minéraux.

Idée de recette simple de sole meunière

Et si vous souhaitez garder votre infographie sur votre portable ou l’imprimer sur votre réfrigérateur, n’hésitez pas à la télécharger ci-dessous :

Auteur :

Aymeric de Trogoff

Aymeric de Trogoff

Co-fondateur de Jubiliz

À lire également :

Activité physique et couvre-feu

Activité physique et couvre-feu

Ce n’est pas toujours facile de se motiver à faire de l’activité physique. Et encore moins en ce moment, entre confinements et couvre-feu successifs. Pourtant, il est indispensable de rester actif et de se dépenser !

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-nous !